Accueil
 
 
 
 

Manifestation pour défendre l'ouverture des locaux de la Sécu à Tarascon

Un symbole. Cela se passe précisément dans la rue Pierre Sémard, dirigeant de la CGT et du PCF, assassiné par les nazis pour son engagement dans un combat pour la liberté et de nouveaux droits pour le salariés dont celui à la Sécurité Sociale.

DSC_0009-1

Beaucoup de tarasconnais et d'habitants de la région à cette première manifestation organisée par la CGT et Force Ouvrière devant les locaux menacés de fermeture à Tarascon. Des locaux inaugurés en 1965 par le Président (élu CGT) de la Caisse Primaire Pierre Gabrielli qui devait hélas être victime d'un accident mortel à son retour à Marseille avec 2 responsables mutualistes du département et un représentant de l'UD CGT grièvement blessé lors de l'accident.

Si nous rappelons ces faits c'est aussi pour souligner que depuis, la gestion de la Sécurité sociale à échappé, suite à des réformes successives, à la gestion par les premiers concernés : les salariés. Ce n'est pas anodin au moment où, subissant la politique d'austérité et de réduction des dépenses publiques engagée par un gouvernement se réclamant de la gauche, les dirigeants actuels de la Sécu, se permettent de mettre en application ces orientations. Non seulement les salariés et retraités du nord du département de services de proximité absolument indispensable mais la disparition aura des conséquence sur l'emploi d'où la présence nombreuse d'employés sociaux du secteur.

La responsable CGT du personnel local de la caisse Alexandra Niola à ouvert la série d'interventions appelant à une minute de silence à la mémoire des victimes de l'attentat de Charlie Hebdo. Elle a été suivie par le responsable local de Force Ouvrière Yanick Fare qui a particulièrement insisté sur l'union réalisée entre les deux organisations, au delà de l'action menée ce jour, contestant globalement la politique gouvernementale suivi par son collège Yves Herbouze.

Enfin le responsable régional de la CGT Meyer a fortement rappelé l'historique de la création de la Sécurité sociale dans un contexte économique bien plus difficile que celui que nous connaissons aujourd'hui en tant que 5ème puissance mondiale. Soulignant les atteintes répétées depuis cette période par des gouvernements de droite et qui trouvent un relais avec la politique gouvernementale actuelle.

Le Maire de Tarascon, accompagné de ses adjoints, le Député de la circonscription, Maire de Chateaurenard, le Maire de Saint Remy à apporté son soutien pour le maintien des Bureaux de Tarascon. Un rassemblement étant organisé par les élus, devant la Mairie de Tarascon en hommage aux victimes de l'attentat de Charlie Hebdo dans l'heure qui a suivi.

Cette manifestation déjà importante et organisée localement, ce qui mérite d'être souligné et dont il faut féliciter les organisateurs locaux doit, et aura une suite. Le 12 janvier à Marseille un rassemblement et une conférence de presse le 14 janvier à 17 h 30 à la Maison des Syndicat à Tarascon

La Section du PCF de Tarascon dont les représentants étaient présents pour soutenir les manifestants, personnel de la Caisse Primaire et population frappée par une atteinte à des droits acquis de longue lutte, poursuivra son action de soutien. Elle appelle à la signature de la pétition, au regroupement de toutes les organisations : partis, syndicats et associations diversement concernées à rejoindre les initiatives prises dans ce sens par les deux organisations syndicales et à la popularisation des actions entreprises.

Tout ce qui se passe actuellement dans notre pays, appelle sans nul doute au rassemblement, et nous en sommes. Subsistent cependant la nécessité de rappeler que le malaise actuel a des causes profondes de type économique et social qu'il convient de rappeler. Nous nous efforcerons de le faire dans un débat politique à la hauteur de la dignité qu'impose une situation particulièrement difficile du deuil qui frappe une nation.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.