Accueil
 

Les sites amis

 
 
 

COMMUNIQUE DE LA SECTION DU PCF DE TARASCON

Elections municipales des 23 et 30 mars 2014

Dimanche prochain 23 mars les électeurs de Tarascon vont avoir à se prononcer par un vote concernant les élections municipales.
Nous estimons utile de leur faire part de notre position sur le choix que nous avons fait pour le vote du premier tour où nous ne serons présents dans aucune liste.
Cette situation comme nous l’avons maintes et maintes fois expliqué résulte du fait que face au Front National incarné par la candidature de Valérie Laupies d’une part et à l’UMP-UDI, incarnés par Lucien Limousin et celle de Jérôme Grangier, issu du Conseil Municipal sortant, d’autre part, il n’y avait de solution que dans le rassemblement de toutes les forces de la gauche locale et des républicains de progrès.
Pendant un an nous avons tenté de réaliser ce rassemblement mais nous nous sommes heurtés à un Parti Socialiste local qui, après avoir donné son accord, a fui ses responsabilités et à un Parti de Gauche qui s’est enfermé dans une opposition systématique à l’alliance avec le PS revendiquant en particulier la tête de liste face à un PS ayant les mêmes prétentions.
Dès lors nous devions nous engager dans une bataille qui n’avait plus pour base le ciment unitaire sur des valeurs de gauche auxquelles plus du tiers de la population de notre ville est attachée.
Soit nous nous engagions avec le parti de gauche sur des positions qui n’étaient pas les nôtres et ont contribué à l’échec de l’Union nécessaire et la plus large possible.
Soit nous marquions fermement notre volonté de rassemblement en exprimant les besoins sur lesquels se fondait notre démarche constructive.
Notre électorat et plus généralement tous ceux qui aspirent à l’union la plus large n’auraient pas compris un rassemblement limité au Front de gauche. Cela aurait été un choix localement inefficace et donc improductif pour l’avenir
Nous avons donc choisi de nous exprimer, de faire les propositions que nous aurions défendues dans une démarche unitaire de gauche (voir notre dépliant « L’humain d’abord dans notre ville »)
Le vote blanc n’étant pas encore possible, l’abstention qui peut en pareil cas se comprendre et le vote nul seront des actes de protestation face à 5 listes qui, dans leur diversité, n’apportent aucune proposition forte, susceptible de faire de Tarascon l’exemple d’une ville à réalisations sociales et économiques d’envergure.
Nous considérons nos électeurs majeurs et capables de faire un choix dans ce sens étant entendu que d’importantes échéances électorales nous attendent et que nous serons toujours là pour défendre ce qui fait le fondement de notre existence : Œuvrer au développement de notre ville, de la France, de l’Europe sur la base d’une nouvelle répartition des richesses entre ceux qui les produisent.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.